le conseil paroissial

Conseil Paroissial

Le conseil paroissial est composé de notre curé qui le préside, de l’EAP, de chrétiens choisis au titre de leurs compétences. Il se réunit 2 fois l’an.

Son rôle est de conseiller. Il est attentif à la vie de la paroisse, aux questionnements des habitants, aux besoins.

Le Conseil peut émettre des propositions de services…

Contribution à la préparation du synode 2023

Le pape François souhaite une participation de l’ensemble des baptisés pour aider les évêques à préparer le synode qui se déroulera en octobre 2023. Il compte sur les fidèles pour faire bouger l’Eglise.

En introduction, le père Michel a défini les règles selon lesquelles la réunion devait se dérouler. Même si on peut s’appuyer sur le questionnaire mis à la disposition de chacun pour alimenter les échanges, il s’agit avant tout d’exprimer notre ressenti, librement. Il ne faut pas hésiter à aller au-delà de ce qui nous est demandé, à élargir notre vision, sans préjugés.

Un des enjeux  de l’Eglise est comment renouveler le dialogue avec ceux qui sont à la marge de notre église, ceux qui sont restés au bord du chemin. Comment délivrer le message de l’Evangile avec les mots d’aujourd’hui ?

La messe :

Une attention particulière a été portée sur la jeunesse, peu attirée par la messe. Comment l’impliquer ?

  • Il s’agira d’intégrer les nouveaux outils de communication qu’utilise plus volontiers la jeunesse, notamment via les réseaux sociaux.
  • La messe devrait être plus « cool », moins protocolaire. La représentation de Jésus sur la croix, la plus fréquemment utilisée, n’est peut-être pas la meilleure manière de délivrer un message d’espérance.
  • La confession est considérée comme rébarbative, on ne sait pas quoi dire. Alors que se confesser, devrait plutôt signifier se confier à une personne de confiance, qui ne juge pas.

Plus globalement, il ressort de l’ensemble des échanges un désir d’avoir une célébration plus conviviale, avec, pourquoi pas, un moment de convivialité à l’issue de la messe afin de favoriser les rencontres.

La messe peut aussi être un moment de partage, d’émotion entre les générations. Pourquoi ne pas convier les grands parents lors des messes des familles pour accompagner leurs petits enfants ?

Le message :

Bien sûr l’Eglise elle-même se doit d’être irréprochable. Il est évident que  les scandales de ces dernières années  ont grandement terni son image. Elle doit donner l’exemple.

L’Eglise est là aussi pour éclairer, ne pas condamner. Elle doit notamment revoir son positionnement vis-à-vis des femmes et des relations hommes-femmes.

L’Eglise doit faire preuve d’une meilleure compréhension, d’une plus grande bienveillance sur des sujets tels que le mariage des prêtres, la situation des  homosexuels ou des divorcés dans l’Eglise.

Les chrétiens :

Nous avons parfois des difficultés à nous dire chrétien, ce qui ne semble pas être le cas pour les juifs et les musulmans. Pourquoi cette gêne ?

Ce que nous demandons  à l’Eglise n’est pas d’ordre théorique mais plutôt pratique. Nous, membres de cette Eglise,  sommes tous responsables de la vie de l’Eglise. Il revient à chacun d’apporter sa pierre à la construction de l’édifice. Quel est le discours que je porte ? Comment ? Qu’est ce que je peux apporter à mon église, à ma paroisse ? Comment témoigner de l’Evangile où que je sois ?